jeudi 26 juillet 2012

Jeudi 26 juillet 2012 : Passage du TOUR D'AUVERGNE

La semaine de l'Allier >>>

photo : Michel & Janine BILLIEN


La première étape du Tour d’Auvergne cycliste s’est déroulée dans la douleur et sous une température caniculaire. Il faisait 37°C lorsque les 107 coureurs se sont élancés depuis Châtel-Guyon à 13h30, ce jeudi 26 juillet. Pendant le parcours, la température est descendue à 31°C en haute Combraille, pour se stabiliser à 35°C pendant le dernier tiers du parcours !
Ainsi, l’arrivée des coureurs s’est étalée sur plus d’une demi-heure, à partir de 17h25 à Saint-Pourçain-sur-Sioule.
L’étape a permis de traverser des paysages exceptionnels. Ont été concernés les villes et villages de Saint-Gervais-d’Auvergne, Châteauneuf-les-Bains, Durdat-Larequille, Commentry, Doyet, avant que le peloton ne gagne le bocage bourbonnais. Après Le Montet, il s’est engagé dans des routes de campagne par Le Theil, Breuilly-Cesset, avant de traverser les vignes du saint-pourcinois à Montord et Louchy-Montfand. Une foule compacte attendait les coureurs sur le boulevard Ledru-Rollin à Saint-Pourçain.
C’est le jeune Néerlendais Jarno Gmelich-Meijling, de l’AVC Aix-en-Provence, âgé de 23 ans, qui a remporté l’étape. On l’avait déjà remarqué dans le tour Nivernais-Morvan où il était arrivé 2e le 17 juin dernier.
Quant au maillot jaune, il échappe à Maxime Mayençon, qui s’est distingué au prologue de Châtel-Guyon le 25 juillet. C’est, à l’issue de l’étape saint-pourcinoise, Sébastien Fournet-Fayard qui l’endosse.
Enfin, à noter la belle performance du régional de l’étape, Matthieu Lemoine, meilleur du classement en 2e catégorie.
La seconde étape partira vendredi 27 juillet à 9h de la place Saint-Nicolas à Saint-Pourçain pour rejoindre Cournon-d’Auvergne. Une deuxième demi-étape sera disputée, l’après-midi, entre Cournon et Cusset.

mercredi 11 juillet 2012

L'ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE DURDAT-LAREQUILLE À L'HONNEUR

Voir des videos de la réception à Paris >>>

 À Paris, Erwan et Tanguy accompagnés par les parents, 
leur maître d'école Charles-Aimé Capcarrère 
et par Monique Courtois (Conseillère municipale à DURDAT-LAREQUILLE).


 Réception à la salle des fêtes de DURDAT-LAREQUILLE

En clôture de cette année scolaire, dans les salons d’honneur de la mairie du XVIe arrondissement de Paris, la Fondation pour l’École (reconnue d'utilité publique) a remis la troisième édition de son Grand Prix de langue et de culture françaises, en présence d’un public nombreux.
Ce concours prestigieux, ouvert à tous les élèves de CM2 et de 4e, quel que soit leur établissement d’origine, est destiné à encourager et récompenser les jeunes "amoureux de la langue française et habités par le bonheur d’écrire".

Plus de 1 500 élèves, venus d’horizons très différents ont répondu à des questions de grammaire et de culture et ont composé des rédactions sur  des sujets propres à chaque tranche d’âge. Pour les candidats du primaire, deux tableaux célèbres "La Joconde" et "Paul en Arlequin" ont inspiré les sujets sur lesquels les participants devaient composer en mobilisant au mieux toutes leurs compétences grammaticales et stylistiques. Les trente lauréats ont été récompensés pour leur amour et leur habileté à manier la langue française.

Le haut niveau des candidats a été salué par un jury enthousiaste. En CM2, seuls les 15 premiers lauréats étaient distingués. L’école élémentaire publique de DURDAT-LAREQUILLE a particulièrement brillé, grâce à deux de ses élèves, Tanguy DUMARTIN et Erwan SOULIER qui ont remporté respectivement le deuxième prix (avec un coup de cœur du grand jury) et le septième prix national.

La grande qualité littéraire des rédactions a été soulignée par les membres du jury, en particulier par Monsieur Jean Cluzel, académicien, ancien sénateur et ancien président du Conseil général de l'Allier, et par Monsieur Rémi Soulié, essayiste et critique littéraire.

Récompensés par la Fondation pour l'École, nos deux lauréats ont ensuite été invités localement par Jean-Pierre BOUGEROLLE, Maire de DURDAT-LAREQUILLE qui a tenu à les féliciter publiquement au cours d'une réception chaleureuse donnée à la salle des fêtes de DURDAT-LAREQUILLE.

Lors de cette cérémonie, en présence de Jean-Louis GABY, président de la Communauté de communes, Tanguy DUMARTIN et Erwan SOULIER étaient entourés de Charles-Aimé CAPCARRÈRE, leur enseignant, des parents d'élèves de l'école ainsi que des membres du Conseil municipal. Au cours de son allocution, le Maire a remercié les lauréats et souligné la qualité du travail accompli en classe ; il a également fait observer que l'école de DURDAT-LAREQUILLE était cette année la seule école élémentaire publique à se distinguer dans le palmarès de ce concours national, prouvant ainsi que l'école républicaine est toujours capable de susciter une belle émulation et de guider ses élèves vers les chemins de l'excellence.

En écoutant le jeune Tanguy DUMARTIN lire avec brio sa rédaction, l'assemblée a d'ailleurs pu apprécier la qualité de son expression, ainsi que ses nombreuses références historiques et culturelles.

La réception s'est poursuivie avec une remise de prix, sous les applaudissements du public, avant de s'achever par le pot de l'amitié offert par la municipalité.

========================================
L'article a été publié également dans l'édition du 13 juillet du quotidien LA MONTAGNE